Retailles, volume 4

Rebienvenue dans mes retailles, ces petits projets créatifs qui se font en parallèle de mes projets principaux. L’année 2021 a été particulièrement créative, surtout pendant l’été où j’avais beaucoup d’heures de congé consacrées à la création. Et je continue d’essayer de prendre les crayons un peu chaque jour, que ce soit pour m’amuser dans mes carnets de croquis ou avancer mes illustrations.

Une belle grosse pile de cahiers sur ma table à dessin
Non, je n’ai pas trop de projets en cours…

J’ai d’ailleurs terminé un autre portrait de ma série Instinct Animal (anciennement appelée Animal totem, mais le titre va probablement encore changer). Cette fois, c’est une tortue et son col roulé aux motifs psychédéliques. Je me suis aussi amusée à documenter chaque étape ce qui montre à quel point de change d’idées souvent, je fais des erreurs que je corrige (parfois avec succès), bref je suis encore loin de l’assurance de plusieurs artistes.

Progressions de l'illustration

J’avais prévu prendre une pause de la série, le temps de terminer une autre illustration, mais cette pause n’aura duré que quelque mois, la 3e illustration de la série étant bien avancée. Il faut dire que la petite taille du dessin ainsi que son arrière-plan à l’encre me permet de créer ces portraits assez rapidement*, ce qui est plutôt motivant. Pour avoir une idée du sujet de ce prochain portrait, gardez mes réseaux sociaux à l’oeil, je ne poste pas souvent mais je laisse parfois entrevoir des petits aperçus.

*Définition de assez rapidement : cette tortue m’a pris environ 2 mois, à raison de quelques heures par semaine. En comparaison, certains dessins restent parfois en chantier pendant plus d’un an.

En plus de ce troisième portrait, une autre illustration approche du fil d’arrivée, et j’en ai une 3e que je recommence constamment en me disant que cette fois c’est la bonne. J’aurai donc certainement très bientôt des mises à jour dans la section Illustrations du site. Quelques aperçus rapides :

Portfolios2

Au carré, car j’ai profité de mes dernières vacances pour faire 2 projets mettant en valeur mes créations.

Le premier projet est hors écran, et m’a aussi servi d’excuses pour marcher jusqu’à un magasin de matériel artistique au centre-ville (c’est important de bouger !)

Depuis des années, mes dessins étaient empilés entre 2 cartons au fond de mon garde-robe. Ils ont maintenant un joli portfolio qui les mets en valeur et me permettra de les montrer plus facilement, si jamais un jour j’ai de nouveau des visiteurs 😀

J’ai utilisé un portfolio pour les présentations d’une taille assez grande, car j’ai plusieurs illustrations mesurant 13″x17″ (environ 33cmx43cm). Ceci me permet de placer plusieurs images sur une même page lorsqu’elles sont plus petites. Pour éviter qu’elles bougent sans mettre de colle directement sur les dessins, j’ai voler aux amateurs de scrapbooking l’idée d’utiliser des coins à photos (aucune idée du vrai nom de ce petit gadget). Noir sur noir, c’est discret et ça fait bien le travail.

L’autre projet est virtuel et me servira de page de présentation pour les réseaux sociaux. Après des années de présence sur le web, j’ai enfin un nom de domaine à mon nom : micheledelisle.com Ce dernier me servira à rassembler ce que je crée autant ici sur Sugarplum que mes photographies d’Essentiae et probablement d’autres petits projets connexes au fil du temps. J’ai peut-être abusé des rotations à 45° mais j’aime bien ma galerie en losanges ◆

Mini galerie de projets, format losange

Peptober

Je n’ai pas fait Inktober cette année non plus, car j’ai trop de chantiers pour consacrer mes quelques minutes de soirées à d’autres dessins.

J’ai par contre commencé le #peptober, lancé par Andy J. Pizza, hôte de l’excellente balado Creative Pep Talk, des réflexions sur la créativité et le parcours artistique qui me motivent lorsque j’ai une petite baisse d’énergie.

Bref, revenons à Peptober. Le but était de produire très peu de matériel mais ramener au premier plan les discussions avec ses contacts sur les réseaux sociaux. J’évite d’utiliser les termes audience ou public car je ne me sens pas du tout sur une scène lorsque je partage du contenu, je me vois plus assise à une table avec des amis d’amis. Moi qui a tendance à poster des images avec des phrases très courtes, voire un mot ou deux, je me suis lancée dans les paragraphes et bilingues svp. C’était au final un petit exercice d’écriture qui a amorcé quelques réflexions et quelques échanges avec d’autres participants. J’ai mis toutes mes participations ici, dans un résumé.

Skillshare

Je continue de m’amuser sur Skillshare, entre autre avec mon alphabet animalier, qui n’a pas bougé beaucoup récemment mais j’ai bien hâte de m’y remettre.

Espace créatif en 9 images

Parmi les derniers cours qui m’ont inspiré, celui du bédéiste Ira Marcks, Illustration & Creative Expression: Simple Exercises to Unlock Creativity m’a bien plu par sa simplicité. Le projet était de dessiner une grille de 9 carrés. Dans chacun de ceux-ci, une illustration simple reliée à notre processus créatif, avec entre autres des références aux endroits et moments où celui-ci se produit.

Une belle occasion de méditer sur le tout. Mes moments à moi sont souvent accompagnés de musique et d’une infusion bien chaude, baignée dans la lumière du soleil.

Pour ce projet, j’ai essayé un nouveau médium que j’explore présentement, soit les crayons de peinture Posca. J’en reparlerai certainement au fil de mes expérimentations.

Textures organiques à l'encre

J’ai également fait une illustration abstraite pour le cours Abstract Drawing Adventure: A Creative Exploration For Mind And Soul. J’adore les illustrations abstraites à l’encre et j’avais un peu sous-estimé la taille de ma page ici, elle m’a tenue occupée pendant plusieurs soirées. Je me suis amusée à faire des textures organiques inspirées d’écorce, écailles, pommes de pin, plumes, pierres et autres vers des sables. Bien que le résultat final soit légèrement bordélique, je le vois comme une belle librairie d’idées de textures pour les prochaines fois que j’aurai envie de faire un des thèmes d’Inktober.

Dans le carnet de croquis

C’est souvent mon activité de fin de journée de travail, lorsque j’ai terminé ce que je devais faire pour le bureau mais que je ne suis pas encore prête à me lever de ma chaise. J’attrape alors un des cahier qui traînent toujours à portée de main, je me promène parfois sur des sites au hasard pour trouver une idée de sujet et je dessine une vingtaine de minutes. Souvent je termine mon dessin dans la soirée ou même le lendemain. D’autres fois je le traîne pendant des jours.

Depuis l’an dernier c’est ma nouvelle routine préférée et j’ai ainsi rempli beaucoup de pages, avec des styles et des couleurs qui ne sont pas ceux que j’utilise dans mes dessins plus avancés. Je ne mets évidement pas tout en ligne, le but des croquis étant d’explorer sans avoir la pression de faire quelque chose de parfait, mais mes préférés finissent régulièrement sur Instagram.

Sur les aiguilles

J’avais mentionné brièvement dans la dernière édition mon gros col à chevron que j’avais prévu défaire et remonter dans un châle. C’est maintenant fait. Ce dernier est bien épais et moelleux et le fil donne une belle texture. Les châles sont mes meilleurs amis pour le télétravail et je dois en avoir une dizaine d’autres dans ma liste de projets sur Ravelry. Je n’ai pas l’intention de tous les faire mais j’aime bien avoir une liste de choix avant de démarrer un nouveau projet.

Parlant de châle, j’en ai fait un 2e immédiatement après. Cette fois, j’ai utilisé le fil de coton le plus doux au monde, aux dégradés d’un demi-arc-en-ciel. Je l’ai d’ailleurs baptisé le châle paon, à cause de sa palette de couleurs.

Et c’est ainsi que s’achève le volume 4 des Retailles. Comme d’habitude j’ai bien pris mon temps avant de le publier, ce qui fait que j’amasse déjà du matériel pour le volume 5, sans oublier Mayshroom, défi de mai présentement en cours. Si vous ne souhaitez pas le rater, vous pouvez vous abonner au fil RSS ici ou sur ma nouvelle mini-page qui recense d’autres projets que mes illustrations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *